Tout sur l'immobilier à Maiche et alentours
Louer un bien

Location saisonnière : les 7 questions à vous poser

Vous savez certainement qu’il existe plusieurs types de locations. En effet, vous pouvez choisir de mettre à disposition un logement vide ou un logement meublé. Vous pouvez également proposer une location pour une durée déterminée. Avant de vous lancer dans la location saisonnière à Maiche, voici 7 questions que vous devez absolument vous poser !

1. En quoi consiste la location saisonnière ?

La location saisonnière appartement ou maison signifie mettre son bien immobilier à disposition pour une période limitée, comprise entre 24 heures et plusieurs semaines. La dénomination « saisonnière » fait référence à la saison touristique où la demande en la matière est importante (été pour le bord de mer et hiver pour la montagne). De ce fait, la location saisonnière doit être meublée pour répondre aux attentes des vacanciers. Des explications complètes permettent de comparer les différents types de location, reportez-vous à notre article de conseils.

2. Quels sont les démarches pour louer en saisonnier ?

Pour la location saisonnière à Maiche, les formalités sont différentes de celles d’une location classique. Selon votre profil, vous devez en effet réaliser des démarches particulières :
La location saisonnière concerne votre résidence principale : vous devez être le propriétaire (ou avec l’accord écrit de votre bailleur lorsque vous êtes locataire) et proposer une location pour une durée totale de moins de 4 mois par an.
Vous souhaitez vous spécialiser dans la location saisonnière ? (notamment dans le cadre d’un investissement immobilier). Vous devez déclarer cette activité à la mairie de la commune. Vous devez également faire des démarches auprès du centre des impôts et de la copropriété.
Quel que soit votre choix, vous devez savoir que la location saisonnière à Maiche vous place devant les mêmes obligations que pour une location classique. Vous devez notamment transmettre les diagnostics immobiliers, à l’exception du DPE qui n’est obligatoire que pour des locations supérieures à 4 mois.

3. Comment sont calculés les impôts sur les revenus locatifs saisonniers ?

Si les locations de longue durée occasionnent des revenus fonciers, la location saisonnière à Maiche est assimilée à une activité commerciale. L’imposition se fait donc selon les bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Ensuite, le montant des revenus correspondants et donc votre statut en particulier servent de référence. Lorsque vos revenus sont inférieurs à 32 100 euros, vous êtes imposés selon le régime micro-BIC et vous profitez d’un abattement de 50% en déduction des charges. Lorsque vous dépassez ce plafond, vous êtes soumis au régime réel mais vous conservez le droit de déduire vos charges du montant de vos impôts.

 location saisonnière à Maiche
4. Faut-il limiter le nombre d’occupants dans le logement ?

Vous n’êtes pas tenu de le faire mais il est vivement conseillé d’imposer une limite. Si votre location saisonnière à Maiche est prévue pour 4 personnes et qu’un groupe de 8 personnes souhaite louer le logement, il est évident que vous allez rencontrer des problèmes. Lorsque vous organisez une location saisonnière, vous avez prévu des installations ou des équipements pour un certain nombre de personnes : nombre de lits, de linge de maison, d’assiettes, ou même d’eau chaude avec un ballon correspondant. Fixez une limite pour ne pas vous laisser déborder et bien gérer votre bien.

5. Une assurance est-elle obligatoire dans le cadre d’une location saisonnière ?

Il n’existe actuellement aucune obligation en ce qui concerne la location saisonnière à Maiche. Au contraire, elle incombe davantage au locataire qui doit présenter une attestation d’assurance en bonne et due forme. Pour une location temporaire, l’assurance habitation avec une garantie « villégiature » sera parfaite pour la circonstance. S’ils ne possèdent pas cette garantie, il leur faudra donc souscrire une assurance pour leur location de vacances. En tant que propriétaire, vous pouvez également choisir d’assurer le logement et vous protéger contre tous risques.

6. Que se passe t-il si un client change d’avis ?

Une location peut toujours être annulée, même à la dernière minute. Pour savoir comment procéder, vous pouvez vous référer aux mentions que vous avez pris soin de préciser au moment d’établir un bail écrit. Vous pouvez intégrer un montant de dédommagement en cas d’annulation.
Vous devrez également vous montrer ferme quant aux motifs de ce changement d’avis. La clause d’annulation pour « force majeure » ne fonctionne pas pour des raisons professionnelles. Si vous passez par des plateformes de réservation, les conditions d’annulation varient : annulation possible dans les 30 jours qui précèdent la date de la location saisonnière à Maiche, remboursement partiel, etc. Lorsqu’un acompte est versé, le propriétaire n’est par contre pas tenu de le restituer lorsque le client change d’avis.

7. Pouvez-vous confier la gestion de votre location saisonnière à un professionnel ?

De par ses caractéristiques, la location saisonnière demande beaucoup plus au propriétaire. Compte tenu des entrées et sorties successives, vous devez être présent pour organiser les visites et les états des lieux. Vous devrez également organiser le ménage et répondre aux différentes questions des personnes intéressées. Heureusement, vous pouvez déléguer toutes ces tâches à un expert dans l’immobilier qui pourra prendre en compte la gestion de cette location saisonnière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer