Tout sur l'immobilier à Maiche et alentours
Louer un bien

Guide pratique de la location étudiante

louer à un étudiant à Maiche

Vous souhaitez louer votre logement à un étudiant ? Opter pour la location étudiante peut s’avérer très intéressant. Même s’il n’existe pas beaucoup de différences avec une location « classique », il y a néanmoins quelques paramètres à prendre en compte pour louer à un étudiant à Maiche. Découvrez notre guide pratique à ce sujet !

Louer à un étudiant à Maiche : spécificités

Louer à un étudiant à Maiche revêt de nombreux avantages, comme la certitude d’avoir un locataire le temps d’une année scolaire. En outre, une location étudiante implique la présence presque automatique d’un garant (parents, proches, amis ou dispositif de cautionnement par l’État). Ensuite, si vous avez l’intention de vendre votre logement, vous n’aurez que 9 mois maximum à attendre avant la fin du bail.

La location étudiante comporte cependant quelques particularités qu’il faut avoir en tête :

  • Le bail est signé pour une durée de 9 mois (la durée d’une année universitaire) ou d’un an si vous le souhaitez, comme dans le cadre d’une location meublée.
  • Le logement doit être meublé et proposer au moins un couchage, une table, des rangements, des luminaires, et une cuisine complète avec les appareils électroménagers et la vaisselle.

Le reste du bail de location est identique à un contrat de longue durée et doit mentionner les mêmes éléments. Vous devez réaliser un état des lieux d’entrée et veiller à rassembler tous les diagnostics techniques obligatoires.

Modes de location particuliers : chambre chez l’habitant et colocation

Louer à un étudiant à Maiche vous permet de choisir des modes de location originaux.

Si votre logement comporte une chambre vacante, vous pouvez tout à fait la mettre en location. Ce type de location est intéressant compte tenu de la durée limitée du contrat. Bien sûr, vous devez fournir une chambre meublée (lit, bureau, rangement) et autoriser l’accès aux espaces communs tels que la salle de bain, la cuisine et le salon.

Si vous disposez d’un logement suffisamment spacieux, vous pouvez opter pour la colocation. Vous avez la possibilité d’établir un contrat global ou un bail par occupant. Plutôt que d’exiger de chacun qu’il contracte une assurance habitation en propre, vous pouvez vous en occuper et répercuter les frais sur le loyer (en accord avec les colocataires). Concernant le versement du loyer, pensez à intégrer une clause de solidarité et d’indivisibilité dans le bail : ainsi, chaque locataire est responsable du paiement du loyer.

Le dossier de candidature

En tant que propriétaire bailleur, vous pouvez demander un certain nombre de documents aux potentiels locataires. A savoir :

  • Une copie de la pièce d’identité (ou, le cas échéant, de la carte de séjour) ;
  • Une copie de la carte d’étudiant, un certificat de scolarité ou, à défaut, une preuve quelconque de l’inscription à l’université ;
  • Le dernier avis d’imposition (des parents, le cas échéant) ;
  • Une copie de la dernière taxe foncière du logement habité jusque-là ;
  • Les dernières quittances de loyer si l’étudiant a déjà été locataire auparavant ;
  • Les données concernant le garant : un justificatif de domicile et les 3 dernières fiches de paie.

En revanche, vous ne pouvez pas demander le numéro de Sécurité sociale, un extrait de casier judiciaire, un dossier médical, etc. La sanction prévue est de 3 000 euros d’amende si vous sortez du cadre légal.

Vous avez la possibilité de demander soit le versement d’un dépôt de garantie, soit plusieurs mois de loyer en avance.

louer à un étudiant à Maiche

Les droits et devoirs du locataire étudiant

Lorsque le locataire étudiant s’installe dans le logement, il a les mêmes devoirs que n’importe quel locataire :

  • Payer son loyer et ses charges chaque mois ;
  • Faire bon usage du logement ;
  • Réaliser les travaux d’entretien courants et les réparations locatives basiques ;
  • Respecter le voisinage ;
  • Être couvert par une assurance habitation minimale (contre les risques locatifs).

Mais le locataire a également les droits suivants :

  • Profiter d’un logement décent, en bon état, aménagé comme il le souhaite ;
  • Signer un bail de location ;
  • Obtenir des quittances en échange du paiement des loyers ;
  • Réaliser des travaux plus importants à condition d’avoir l’autorisation écrite du propriétaire ;
  • Être le seul à jouir du logement ;
  • Sous-louer à quelqu’un d’autre, à condition d’y être autorisé par le propriétaire.

Pour en savoir plus sur les obligations du locataire et du bailleur, lisez notre article à ce sujet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer