Tout sur l'immobilier à Maiche et alentours
Acheter un bien

Comment évaluer votre budget d’acquisition ?

achat immobilier à Maiche

Vous êtes décidé à acquérir un bien immobilier ? Mais savez-vous combien vous pouvez emprunter auprès de votre banque pour réaliser votre projet ? Cette information est essentielle pour sélectionner des biens à visiter. L’évaluation de votre budget d’acquisition vous permettra également d’accélérer la transaction une fois que vous aurez trouvé le bien de vos rêves. Voici les points clés à connaître pour évaluer votre budget d’achat immobilier à Maiche.

Achat immobilier à Maiche : montez votre plan de financement

Avant tout, il faut déterminer un plan de financement pour évaluer votre budget d’achat immobilier à Maiche. En d’autres termes, vous devez savoir d’où va provenir l’argent qui vous permettra de devenir propriétaire.

3 options de financement sont possibles :

  • Le financement personnel : votre épargne finance votre achat immobilier dans sa totalité (rare).
  • La revente d’un bien : votre budget d’acquisition sera déterminé par la valeur de votre bien en vente. Il faut réaliser une estimation immobilière pour connaître précisément la somme que vous allez toucher.
  • Le prêt immobilier : vous empruntez le montant souhaité (partiel ou total) à la banque. Ce cas est le plus fréquent, notamment pour les primo-accédants.

Dans cet article, nous allons voir plus en détail la dernière option pour l’évaluation de votre budget d’achat.

Évaluer votre capacité d’emprunt

Pour financer votre projet achat immobilier à Maiche, vous allez certainement devoir opter pour un emprunt bancaire.

Afin de déterminer votre budget d’achat, vous devez connaître votre capacité d’emprunt (le montant que la banque acceptera de vous prêter). Elle est calculée en fonction de votre capacité d’endettement : la somme que vous pouvez consacrer mensuellement au remboursement de votre crédit (c’est-à-dire vos mensualités), sans vous mettre en difficulté financière.

Votre capacité d’endettement se calcule grâce à :

  • Vos revenus nets mensuels (salaires ou revenus d’indépendant, revenus locatifs ou autres revenus financiers, allocations, etc.)
  • Les charges incompressibles du ménage (crédits en cours, pension alimentaire, etc.).

Le taux d’endettement maximal conseillé est égale à 33 % des revenus nets mensuels du foyer. Au-delà, la banque peut refuser l’octroi du prêt. La somme mensuelle restante (les 66 %) est appelée « reste à vivre », car c’est ce qui vous permet de gérer vos dépenses quotidiennes. Si vous souhaitez obtenir une somme plus importante, vous pouvez essayer de négocier avec le banquier un franchissement de ce fameux seuil des 33 % sous certaines conditions. Pour cela, il faudra justifier de revenus élevés. Ainsi, le banquier pourra prendre en considération le montant de votre reste à vivre.

Notez que cette somme est à soustraire de votre apport personnel.

achat immobilier à Maiche

L’apport personnel

Votre banque vous demandera (sûrement) un apport personnel. Cet apport correspond à la somme que vous pouvez injecter dans votre emprunt, issue de votre épargne. En effet, votre banque ne vous prêtera sans doute pas 110 % de la somme demandée pour votre achat immobilier à Maiche.

L’apport doit correspondre à environ 10 % du montant total du crédit, de quoi payer les frais de notaire et de caution.

Si votre apport est plus important, vous pouvez négocier le taux d’emprunt à la baisse. Par exemple, si vous disposez de 20 % d’apport personnel, la banque sera plus encline à vous faire une offre de crédit plus intéressante.

D’où peut venir un apport personnel ?

  • D’un compte épargne.
  • D’un PEL (plan épargne logement).
  • De la revente d’un bien immobilier.

Les frais annexes à prévoir

Pour évaluer votre budget d’achat, vous devez prendre en compte les frais annexes dans votre calcul :

  • Les frais d’emprunt : frais de garantie, assurance emprunteur et frais de dossier.
  • Les frais de notaire : émoluments, droits d’enregistrement, TVA si vous achetez un bien en VEFA, etc.
  • Les frais d’agence si vous achetez avec l’aide d’un professionnel (lire notre article à ce propos)
  • Les autres frais : travaux d’aménagement ou de rénovation, déménagement…

Une fois que vous aurez pris en compte tces différents éléments, vous pourrez procéder à l’évaluation de votre budget d’acquisition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer